Interview : Rencontre avec Astrid Muñoz, mannequin et photographe

Lors de la Fashion Week de Paris, Astrid Muñoz présentait son expo photos sur son voyage sur l’Isle de Skye pour sa collaboration avec la marque Esprit. La Magazine en a profité pour la rencontrer. La photographe, mannequin, ses aspirations, son enfance et ses désirs, cette source d’inspiration aux multiples talents nous raconte tout.

Astrid Muñoz, nouveau visage et photographe pour la campagne automne/hiver d’Esprit est une femme avec passion. Cette belle Portoricaine a une longue carrière dans le mannequinat et a déjà posé pour les plus grands noms de la mode. Elle est maintenant aussi photographe, toujours à l’affût des plus belles images. A Paris durant la Fashion Week, elle présentait les magnifiques photos prises sur l’Isle de Skye en Ecosse, où la campagne Esprit a été shootée.

Jan Nord, directeur de la création, cherchait une mannequin pour sa prochaine campagne et il a découvert mon site avec mes photos et mes auto-portraits. Il a alors proposé de faire des auto-portraits et des paysages pour combiner plusieurs aspects de mon travail.

Pour cette campagne, vous êtes à la fois mannequin et photographe. Quel rôle préférez-vous endosser ? 

J’aime les deux. Prendre des photos de soi est un concept très intéressant donc j’ai tout aimé dans ce projet, jusqu’à l’exposition.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir photographe ? 

J’ai toujours été fan des portraits et des photos. Je collecte plein de livres. Et j’ai toujours eu un appareil sur moi lorsque j’étais mannequin et que je devais aller à des shootings dans différents pays.

« Je recherche toujours l’esprit. »

Votre carrière de mannequin a t-elle apporté un aspect nouveau à votre carrière de photographe et inversement, qu’est-ce que la photo a apporté à votre carrière de mannequin ? 

Etre photographe m’a apporté un œil esthétique différent. De ma carrière de mannequin, j’ai également eu cet aspect esthétique et aussi la discipline de la mode. Dans la mode, on ne travaille pas de 9 à 17 mais jusqu’à ce que l’image soit finie. Parfois, vous devez travailler de 6 heures du matin à 6 heures le lendemain matin. On ne quitte pas le studio avant d’avoir fini. Peut-être que si j’avais travaillé avant avec un horaire 9 à 17, cela aurait été différent et plus difficile. Donc oui, ça m’a beaucoup apporté.

La campagne Esprit est sur le thème des voyages et des auto-portraits. Ce sont deux de vos thèmes favoris depuis le début. 

Oui, c’est pourquoi ce projet est parfait pour moi. Ce sont mes deux passions. Faire des portraits des gens, les auto-portraits, les paysages et capturé l’esprit. Je suis toujours à la recherche de l’esprit.

« Vous ne pouvez jamais abandonné car tout d’un coup, une porte s’ouvre et ça vous emmène où vous vous vouliez aller. »

Les paysages sur l’Ile de Skye sont saisissants. Comment s’est déroulé le shooting au milieu de cette nature ?

C’était génial car j’ai travaillé avec ce que l’Ile de Skye m’a apporté : le temps, de la pluie, du brouillard, du soleil,… On a eu un peu de tout donc j’ai travaillé avec ça et je voulais capturer l’esprit de l’ile. Bien sûr, vous ne pouvez pas capturer tout en 12 jours mais j’en ai eu un bon aperçu. Les gens veulent se rendre sur l’Ile de Skye pour la découvrir maintenant.

Vous avez beaucoup voyagé : Mexico, Paris, New-York, Londres,… Quelle a été la ville dans laquelle vous avez préférez vivre ? 

J’aime chaque endroit dans lequel j’ai vécu car j’ai pris le jus de chaque endroit. Maintenant, je vis à Buenos Aires et c’est une toute nouvelles aventure.

A quoi ressemble une journée typique dans la vie d’Astrid Muñoz ? 

Je n’ai pas de journée typique car chaque jour est différent et j’aime la différence.

« La discipline dans la mode m’a beaucoup apporté dans mon travail de photographe. »

Qu’est-ce qui vous enthousiasme le plus pour cette Fashion Week ?

Pour moi, la Fashion Week, maintenant, c’est plus une occasion de voir des amis. Ce n’est plus tellement à propos des vêtements ou de ce que les designers ont à montrer parce que je suis à un différent point de ma vie où ce qui importe plus est la qualité de la vie et la qualité de vie que je peux apporter aux autres. Mon rôle, et ce que je voudrais pouvoir faire avec mon travail, est d’être capable d’aider, de rendre à la communauté. A Buenos Aires, je travaille avec la communauté. Avec un pourcentage du profit de cette campagne, j’aide à construire des « comedores », ce sont des sortes de cuisines installées dans les Eglises qui nourrissent les enfants pauvres deux fois par jour.  Parfois, ce sont les seuls repas qu’ils ont car ils n’ont pas de nourriture chez eux. C’est seulement un petit grain mais je suis plus impliquée là dedans maintenant. Un pantalon en cuir ne suscite plus mon intérêt car je sais que je peux dépenser cet argent dans quelque chose d’autre. J’essaye de penser maintenant à comment je peux sensibiliser les gens sur différentes causes grâce à mon travail.

Quel est le meilleur conseil que vous pourriez donner à quelqu’un qui voudrait réussir dans la carrière qu’il/elle veut poursuivre ? 

Même si 99 portes vous claquent au nez, vous devez persévérer car il y a une porte qui va s’ouvrir et qui va ouvrir un tout nouvel univers. Vous ne pouvez pas abandonner. C’est une honte par exemple de voir combien il y a de suicides car ils ne comprennent pas que la vie est faite d’ « ups and downs ». Et tout d’un coup, une porte s’ouvre et c’est plein de lumière et ça vous emmène où vous vouliez aller. Donc, vous devez poussez encore. Ma mère dit toujours « tant que quelqu’un te dit non, tu voudras cette chose. »

Quelle est la partie la plus « insignificant » dans votre vie de photographe ?

La production. Je déteste faire ça. Je préfère rester dans le côté créatif.

Et de votre vie de mannequin ?

Passer sous les rayons X lorsque je voyage. Depuis le 11 septembre, vous devez presque vous mettre nu dans les aéroports.

Quelle est la chose la plus « significant » ?

De capturer l’image que je veux, que je visualise dans ma tête.

Tous les résultats, toutes les vidéos et les interviews avec vos sportifs favoris sont à découvrir dans cette rubrique quotidienne.